Les Chaporismes de Chamuel


Semoule avait trouvé, sous son Séquoïa, un petit chaton.
Au début, tout allait bien.

Puis, le chaton  grandit, grandit
grandit...
...et devint aussi GROS  qu'un
tigre
du Kam-Chatka
Son pelage était
blanc.


et ses moustaches rouges.
Il savait parler Chaponais.

Pêcher des poissons.


Cuisiner des suchis.l
Il s'habilla en Kimono.

Appris le Chaïkido.
Semoule le nomma :

 Chamuel
Il passait son temps
au sommet de son charbre,
un
Séquoïa,
 
dans le jardin.
Là, il méditait sur le vent  ,
et sur sa vie de chat.

Il récitait des énigmes Tao.
Un jour, Semoule le vit
voler,
faire des chaltos dans les nuages.
Puis,
Chamuel tomba sous le charme de la factrice,
qui s'appelait Chloé.
Chaque jour,
Elle lui donnait quelques journaux
et magazines.
Puis ils montaient tout deux,
dans sa chabane
en haut du
Séquoïa.
Que faisait donc Chamuel et la factrice avec ces journaux, tout la haut ? ?

Semoule
voulu savoir.

Il grimpa en haut du
Charbre


Là, il découvrit une pile de feuilles,
et des mots découpés-collés.

Avec de la colle au poisson.
Ces collages formaient des phrases étranges,
des maximes, des proverbes, des chaïkus.

Ce jour là, le Chatigre de Semoule disparu.

Il ne revint jamais.
La factrice fut remplacée.

Elle ne revint
jamais
Le professeur pleura beaucoup.. Alors, pour honorer la mémoire
de son chat,
Il accrocha
sur chaque
 feuille
de son
charbre


les chaphorismes de son chat
> Grimpez dans le charbre <